top of page

PIERRE-EMMANUEL LANGRY

Danseur / Chorégraphe / Notateur Labanien

WhatsApp Image 2023-04-05 at 16_edited.jpg

Diplômé d’État en danse contemporaine à l'institut des RIDC, il poursuit sa formation en intégrant l'école de danse « Coline ». Danseur pour plusieurs compagnies Françaises - notamment dans les spectacles TUTU et CAR/MEN de la Cie Chicos Mambo - il se forme auprès d'I.Brunaud, chorégraphe de la Cie ANQA à la danse contact improvisation et à la danse inclusive entre personnes valides et en situation de handicap. C'est à cette occasion qu'il crée le festival "Danser nos différences" qui à lieu tous les deux ans depuis 2018.

Depuis 2019 en collaboration avec le cabinet Trigone et le réseau de la nouvelle vague créative, il réalise des formations à "l’éveil artistique et culturel chez les enfants de 0 à 3 ans" pour les professionnelles de la petite enfance.

En 2021 il est diplômé d'un MASTER en Cinétographie au CNSMDP ce qui lui permet de remonter des œuvres du répertoire de la danse telles : La Vague d'A.Kunst danse chorale pour 64 danseurs, le solo L'oiseau qui n'existe pas de K.Waehner ou encore le duo The Beloved de L.Horton.

Depuis 2021 il se forme à la Technique Duncan avec la danseuse Barbara Kane. En 2023 il reçoit une bourse du CND (Centre National de la Danse) pour reconstruire 6 danses d'I.Duncan qu'il transmets aux élèves de l’école Korégrafik (78) ainsi qu'au cursus intensif du conservatoire du 12eme (75).
Actuellement Pierre-Emmanuel continu de danser pour la Cie Mémé Banjo (Lionel Hoche) et la Cie Anqa.

JI (1).jpeg

MANON PÉLISSIER

Comédienne

Elle monte la compagnie Wazo. Ils animent des ateliers croisés de danse et de théâtre à destination d’un public « marginalisé » ou en situation de handicap ( prison, ESAT,…). 
En 2019, elle rejoint la cie de Simon Abkarian, comme comédienne-danseuse dans le spectacle Electre des Bas-Fonds. 
Elle collabore régulièrement avec le musicien Jérôme Raphose notamment dans une lecture-spectacle du livre Novecento: pianiste, d’Alessandro Baricco. 
Passionnée par le documentaire et l’art brut, Manon réalise un court métrage documentaire Ce qui nous tient, actuellement elle prépare son deuxième film sur une artiste en marge Martha Grünenwaldt.

magali photo.jpeg

MAGALI BRUMENT

Danseuse / Chorégraphe

De nature curieuse, tournée vers l’expérimentation et le dialogue entre les formes artistiques, Magali s’intéresse aux traces, aux différents espaces. Ils sont matière inspirante par leurs histoires, leurs perceptions, leurs rythmes ou leur structure. Elle conçoit des projets de danse, souvent en dehors des diffusions conventionnelles, de vidéodanse, d’installations plastiques, performatives ou interactives. Artiste et pédagogue, passionnée par la transmission de la danse et du mouvement, elle enseigne depuis de nombreuses années, principalement au sein des conservatoires à Paris et en Ile de France, intervient en milieu scolaire et auprès de publics en situation de handicap, en institutions spécialisées et en hôpital de jour. Elle mène depuis plusieurs années des ateliers maman/bébé, à de jeunes enfants (Projet de Réussite Éducative, Maison des familles...) , et crée pour et avec le jeune public. Elle s’est formée en Arts-Thérapies à l’université de Paris 5 (Master) et est diplômée comme notatrice (écriture et analyse du Mouvement Laban) du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

BUREAU

Présidente : Nadine Peaucellier
Trésorier : Yves Langry

bottom of page